Mademoiselle Glaçon, The old one....

Blog féminin pour les filles qui ne sont pas dans les magazines : beauté, mode, légèreté, télé, culture...

03 avril 2007

A défaut de changer d'appart, je déménage mon blog

Comme beaucoup, je me suis laissée tenter par un déménagement virtuel... Pour me retrouver, il faut filer sur

http://mademoiselleglacon.hautetfort.com/

A tout de suite !

Ps : je vous préviens, c'est encore très très vide, mais on fera bientôt une crémaillère !

Posté par Juliette R à 16:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Gentleman

Aujourd'hui, j'inaugure une nouvelle rubrique (c'est mon blog, je fais ce que je veux, na) nommée la phrase de la semaine.

Mon amie Sandra sort avec un type sympa, mais pas toujours très fin. Alors qu'ils étaient en train de se sustenter d'un délicieux kébab, l'un des amis de l'homme de Sandra chercha à lui piquer un bout de sandwich.

Acte non sans conséquences qui donna lieu à cette phrase d'une galanterie rare :

Roulements de tambour....

"Touche à ma femme, pas à mon grec !"

Perso, j'adore.

Posté par Juliette R à 08:21 - La phrase de la semaine - Commentaires [4] - Permalien [#]

01 avril 2007

Desperate housewife

9034_A_Clean_House_PostersVous avez déjà remarqué le fossé, que dis-je, le canyon (voire même encore plus large, mais mes connaissances géologiques s'arrêtent au canyon, ben oui, c'est comme ça) existant entre la perception qu'a un homme des tâches ménagères qu'il vient (ou qu'il va) d'effectuer, et la réalité des dites tâches ménagères ? Je m'explique, parce que je sens bien que je ne suis pas claire.

Prenons un homme, et comme on ne parle bien que de ce qu'on connaît bien, prenons le mien. Si on le compare à une écrasante majorité de mâles ayant l'air d'une poule devant un couteau quand on leur parle ménage, le mien est franchement au-dessus de la mêlée. Il fait du très bon miam-miam, passe l'aspi sans rechigner, change la caisse du chat régulièrement, bref j'ai trouvé une perle et je vous fais baver, je suis méchante je sais. Là où son top niveau connaît cependant un léger fléchissement, c'est lorsqu'il s'agit de faire la vaisselle. Ca doit être moins ludique que l'aspi. En tous cas, en cas de jours de vaisselle (oui parce que nous avons une liste de tâches ménagères à faire selon les jours de la semaine, vous ne faites pas ça vous ? Moi c'est ce que j'ai trouvé de mieux pour la paix du couple, mais attention hein, on n'est pas fachos, on ne s'y tient pas à 100%), donc en cas de jour de vaisselle pour monsieur, il n'est pas rare d'avoir soupirs, grognements et autres signes évidents de mécontement primaire. Et une fois la vaisselle faite, quête de félicitations, bravos et autres récompenses. Ainsi que plaintes sur le boulot abattu, forcément plus difficile que lorsque que c'est moi qui m'y colle (mouais...). Ce qui bien sûr, peut, à terme, être un brin agaçant.

Sauf que. Parfois, je me dis que c'est les hommes qui sont dans le vrai. Lorsqu'une fille rentre chez elle, en général, en quelques secondes elle fait le tour de la pièce du regard et voit tout ce qu'il faudrait faire. Gros soupir. Et pourtant, je suis très très loin d'une maniaque. Quand je vais chercher un truc dans le frigo, j'en profite pour faire des trucs aussi débiles que mettre des chaussettes qui trainent dans la machine et passer un coup d'éponge sur la table. Je suis sûre que vous voyez de quoi je parle. Et bien, au lieu de faire ça, je devrais tout bêtement me détendre. Observons maintenat un homme qui rentre chez lui après une journée de boulot : il ne va pas piquer une crise d'hystérie devant la vaisselle à faire. Il va se poser, jouer avec le chat, faire une partie de Wii, bref être bien. Et bien moi, je trouve que c'est eux qui sont dans le vrai. Non ?

Posté par Juliette R à 18:34 - Nos amis les hommes - Commentaires [7] - Permalien [#]

22 mars 2007

Une petite pause

Une mauvaise nouvelle est tombée brutalement en début de semaine, et je n'ai pas le coeur à écrire pour l'instant. Je reviens dès que je vais mieux, je vous fais confiance pour garder la maison. 
A bientôt...

Posté par Juliette R à 16:01 - Commentaires [4] - Permalien [#]

19 mars 2007

J'aurais ta peau !

6399813_2J'ai longtemps ressemblé au croisement improbable d'une pizza et d'une écorchée vive. Ces "années acné" sont certes révolues, mais ma peau, qui décidemment m'en veut pour un truc, continue à me gâcher la vie : après les crèmes abrasives pour lutter contre les boutons, aussi agréables que du Parapoux sur une plaie ouverte, l'application d'une crème "normale" est devenue un rituel de beauté incontournable. Et pourtant, je n'ai pas toujours été satisfaite. J'ai essayé plusieurs marques : Nivea, puis surtout de la parapharmacie, Roc, La Roche Posay, Avène. Malheureusement, la nature m'a dotée d'une peau très blanche, très réactive, très sensible (en clair, je pèle, rougis, tiraille, et ne bronze jamais). Du coup, même avec des crèmes satisfaisantes, j'avais toujours une sensation d'inconfort : crème trop épaisse, qui ne pénètre pas, ou alors qui pénétre trop vite, qui "fond" dès que la température monte, qui donne des boutons... Je ressemble donc souvent à une suédoise qui sort du sauna, avec la peau à vif, sauf que c'est mon état normal. L'hiver, pour peu qu'il y ait du vent, j'ai beau hydrater, gommer, protéger, me cacher sous des cagoules, rien à faire. Je pensais m'approcher de la perfection avec la gamme "Hydrance" de chez Avène : un tube "riche" pour l'hiver, la "légère" l'été. Mais là, je crois que j'ai trouvé le sacré Graal : la Crème pour peaux intolérantes de chez Avène, toujours. C'est bien simple, depuis que j'ai découvert cette merveille, ma peau et moi, on est redevenues copines, et je ressemble à une jeune et pure déesse slave (si, si).

En détail, ça donne :
-une texture légère, aérienne, un peu comme du yaourt frais,
-une application trop facile et agréable : ma peau boit immédiatement la crème, il n'y a pas de film gras persistant, je peux me maquiller dessus tout de suite après,
-une tenue nickel : je ne ressens pas le besoin de me réhydrater dans la journée, ma peau est ravie, les femmes sont jalouses de mon teint parfait.

Conclusion après une semaine d'utilisation : très bonne crème pour un booster la peau en cure d'un ou deux mois. Je ne suis pas persuadée qu'elle soit assez bien pour les mois de grand froid, mais en ces mois incertains, elle est au top !

Posté par Juliette R à 08:15 - Commentaires [5] - Permalien [#]